PARIS MATCH 2
Ici, on parle de Paris Match !
Ici, c'est le magasine "Paris Match"
sujet: "Le mystère Michael Jackson" ! A 25 ans, ce Noir Américain est la nouvel idole des hit-parades internationaux. Et la plus mystérieuse.
Magazine nį1809 du 27 Janvier 1984
 
 
 

C'est le nouveau Prince charmant des hit-parades internationaux. A 25 ans, Michael Jackson a gommé les records de vente atteints par "Saturday night fiver" des Bee Gees. Son dernier album "Thriller" c'est vendu à 23 millions d'exemlpaires. Un prodige que les experts du marketing croyaient impossible pour un artiste noir. Mais Michael Jackson échappe à toutes les étiquettes.Il s'est fabriqué un "look" de mutant. Une aura de magie l'entoure. C'est un Ítre secret, qui se terre dans sa propriété de Californie et vit dans ses rÍves. Devenu une vedette à l'age de 10 ans, le monde s'est toujours résumé pour lui à un univers de pop-star. Une existance folle qui semble comme avoir glissé sur lui.Riche,beau, intelligent,suprement professionnel, parfaitement sage, Jackson est la dernière expression du rÍves américain.

Magic, Michael Jackson l'enfant prodige du disque devient l'idole des jeunes Français

Ambigu, gracile, différent, danseur et chanteur fascinant, Michael Jackson est la nouvelle super-star de la pop music américaine et mondiale. Depuis Elvis, personne n'avait à ce point dominé le show-business.



Haut de page...

Son "look" hyper-fabriqué ( nez, cheveux, crème spéciale) fait de lui un mutant.

A10 ans , Michael Jackson était une star, leader des Jackson Five, le groupe qu'il formait avec ses frères, Jackie, Tito, Jermaine et Marlon. Placés d'abord sous la diréction de son père Joseph, ancien conducteur de grue et musicien amateur de jazz, les cinq garçons furent vite repérés par la maison de disques Tamla Motown qui vers 1970, lança la plupart des grandes vedettes noires actuelles du show-business américan. Devenus l'une des formations pop les plus célébres des années70, il vendirent 100millions de disques. Puis Michael s'est métamorphosé, abandonnant son ancien style : coiffure afro et tenues post-hippies. Les cheveux défrisés et bouclés, les habits de luxe hyper-sophistiqués, le dessin des soucils affiné, la forme du nez rectifiée, allongée et effilé, rien ne fut laissé au hasard. Plus radicale .....( là, ils disent queMichael se fait blanchir la peau, mais c'est faut " il a un vitiligo" ) Off the wall, son album de 1982 ( encore une erreur, c'est en 1978) s'est vendu à dix millions d'exemplaires , un chiffre qu'aucun chanteur noir n'avait atteint. En 1983, Thriller est devenu le disque le plus vendu de l'histoire. L'année meme ou une noir est élue Miss América et ou l'acteur noir Eddy Murphy décroche le plus gros contrat jamais signé pas Hollywood,Jackson incarne les nouveaux pouvoirs de l'Amérique noir, sure d'elle et de son talent.





Avec sa soeur La Toya, dans leur propriété californienne. Devenu dès 10ans, par son talant, le leader des Jackson Five, dont il était le cadet, Miheal Jackson n'a jamais pu quitter le clan familial. aujourd'hui encore, il vit avec ses parents et ne répond jamais seul à une interview.





Michael Jackson dans une réception, avec sur l'épaule "Muscle"" son boa constrictor. Fou d'annimaux, le chanteur éléve dans sa propriété proche de Los Angeles deux faons, des oiseaux exotiques, un lama et plusieurs chats.


Haut de page...

Son meilleur copain, un boa qui s'appelle " Muscle"


Maladivement timide, Michael Jackson se terre le plus souvant dans le faux manoir Tudor qu'il partage avec sa mère Katerine, son père et ses deux soeurs. D'une prudence maladive, il mène sa vie acvec autant de précautions qu'autant de précautions qu'un hémophile qui redouterait le moidre choc. Il ne fait aucune course et envoie des assistants tout acheter pour lui. Ne mettant jamais le pied hors de sa propriété, Michael Jackson se réfugie dans le fantastique. Ses seules passions vont à ce qu'il considère comme " mgique" Il est littéralement fasciné par les dessins animés dont il a une collection immense : tous les Walt Disney, les Bugs Bunny et les vieux films d'animation de la MGM. Il peut rester des journées entières à les regarder. Son autre passion est pour les animaux. Il a installé un veéritable zoo dans le parc de sa résidence et parle chaque jour avec ses deux faons, ses lamas, son mouton et son boa constrictor. Il avait eu auparavant un tigre dont il dut se séparer lorsque le félin devint trop gros. Toutes ces bÍtes lui ont été trouvées par un marchand de Hollywood auquel Michael Jackson a récement demandé un bébé giraphe. Il leur dédie meme des chansons; ainsi "Muscle", tube de Diana Ross en 1982, était-il un jeu de mots sur les muscles de culturistes et sur le nom de son boa baptisé "Muscle".


 

 



Michael Jackson, transformé en loup-garou, au milieu des créatures terrifiantes inventées par Jhon Landis dans le vidéo-clip de "Thriller"

Roi de " Thriller", le vidéo clip fantastique qui a couté plus d'un million de dollars.


Les vidéo- clips sont les monuments modernes élevés a la gloire des chanteurs. Celui qui a été tourné par John Landis, roi de l'épouvante et metteur en scène des " Blues Brothers", pour "Thriller" , le dernier album de Michael Jackson, est le plus couteux jamais réalisé : 1,1 million de dollars pour 14 minutes d'exaltation et de fantastique. Il commence par cette confession de Michael Jackson : " je suis différent des autres". Quelques secondes plus tard, il se métamorphose en loup-garou. Sans aller jousque-là, Michael Jackson est vraiment dans la vie un etre a part. Tout dans son comportement conforte son image d'etre préservé. Il est la plus mystérieuse des stars : inaccessible et lunaire...

 

Haut de page...

Le vidéo-clip " Thriller " veut illustrer la pérsonnalité étrange et "différente" de Michael Jackson que l'on voit alternativement en jeune amoureux attendrissant et en monstre effrayant.

Un jour, à 14 ans, dans la propiété de ses parents, Michael Jackson a connu la panique. Quelqu'un sonnait à la porte. Pour la première fois de sa vie, il se trouvait seul dans la maison et a du aller ouvrir lui-meme. C'est tout. Mais c'etait un événement extraordinaire car il n'avait jamais été confronté à une tache aussi élémentaire car il n'avait jamais été confronté à une tache aussi élémentaire. Immergé dès l'age de 5 ans dans l'unvers du show-business, déja star à 10 ans, il n'a jamais vu le monde autrement qu'à contre- jour des projeteurs braqués sur lui et n'a jamais évolué qu'entouré d'une camarilla à sa dévolution qui en a fait un personnage si préservé qu'il semble débarqué d'un autre monde. Aujourd'hui, c'est "ET" chez les requins du show-business....Dans un millieu ou l'on croyait avoir déja tout vu, Michael Jackson incarne la plus sophistiquée et la plus ambigue des innocences. Pour le public, la découverte de cet étrange terrien un peu lunaire a été une " rencontre du 3e type" son premier disque Off the wall s'est vendu à 10 millions d'exemplaires, le second Thriller atteint déja 23 millions d'albums. Le record universel de l'histoire du microsillon. La cométe Jackson éclipse tous les météores précédents et pulvérise les Bee Gees, anciens tenant sur les ondes françaises a déja exercé des ravages.

Le seul lendemain de noel, jour traditionnellement calme, 25 000 albums se sont vendus. C'est la prim au mystère, personne avant lui n'avait su jouer aussi habilement du secret. Il y a du sphinx chez ce Peter Pan. Plus inaccessible que David Bowie, plus bondissant que James Brown, plus cloitre que E .Presley derrière les murs de Graceland, plus mystérieux que Howard Hughes ( je ne connais meme pas ! ) Il se refugie dans un silence buté et effaouché . Comment cet intraverti maladif a t-il pu saisir si habilement son temps et traverser si vite le tempo de sa génération ? C'est justement ce mystère qui est la clé de sa gloire . Une alchimie savante et impénétrable qui a su fabriquer un mutant : ni homme, ni femme, ni Noir, ni Blanc, ni heureux, ni malheureux, il incarne systématiquement l'énigme et entretient le doute en refusant les explications et en dédaignant les amitiés.

L'idée qu'il se fait de l'amitié est une pièce remplie de mannequins de grands magasins à qui il pourrait parler de tout son soul. Parce que les vivants, il s'en m'éfie : " Je ne veux pas qu'on m'égratigne et que je perde mon sang, je suis comme un hémophile!". Il appartientaux Témoins de Jéhovah, lit et relit la bible , va trois fois par semaine méditer au temple et, s'il écrit tant de tubes, c'est grace a Dieu qui le visite pendant son sommeil et remplit ses portées de croches dansantes. Végétarien, il ne touche pas a la viande. Il est pour le jeune.

Son jour favori est le Dimanche, parce qu'il ne mange pas et danse jusqu'a l'épuisement. C'est son jour de transe. Une manière comme une autre de garder la forme. Bref, le jeune homme est bizarre. Et sa musique n'est pas aussi "swinguante", on hausserait vonlontiers les épaules ( qui est bizarre ? Ndlr) Oui, mais voila..... Sa dernière vidéo, une version de quatorze minutes de sa chanson "Thriller", a couté 900 millions de centimes et les gens font la queue au cinéma pour le voir ! Les kids de New York ont adopté son "look" et se dandinent dans les rues avec leurs transistors qui passent et repassent sa musique. Un visage savamment étudié: un nez-refait- de "blanc dans un visage de Noir. Une sorte de symbole de sa musique. Résultat :Tout le Monde l'aime. Ou presque.

Mais, ça ne date pas d'aujourd'hui, petit Jackson a commencé très tot et en famille. Papa était guitariste de soul music, maman chanteuse de blues. Et les quatre grands frères avaient formé un groupe qui s'appelait les " Jackson Four". Tout allait très bien lorsque, un jour, le petit dernier, Michael ouvrit la bouche et laissa échapper un filet de voix qui fit froncer le sourcil commercial de la maman. Michael fut comme promu chanteur-vedette.C4était l'époque de "Talma Motown" et les Jackson vendirent des millions de disques. Le petit Michael essayait d'imiter de son mieux son idole : James Brown. Il avait à peine onze ans, en 1970, lorsque leur chanson " I want you back" devint numéro 1 au hit-parades. Stevie Wonder leur fit enregistrer un 45 tours et Diana Ross les prit sous son aile. Elle avait repéré Michael et c'est elle qui le poussera à entrepprendre une carrière de soliste. C'est au de la gloire qui atteint son apogée avec la recontre du producteur- genie : Quincy Jones. Quincy Jones avaitdéja travaillé avec Ray Charles, Sarah Vaughan, Frank Sinatra, lorsqu'il se pencha sur le petit prodige en agitant sa baguette magique. Avec Quincy Jones, Michael va écrire ses tubes les plus frappeurs et, avec lui aussi, il va apprendre les secrets de la production. Bientot, c'est lui qui produira les atres et son premier poulain s'appellera Diana Ross ! Pour elle, il écrira et produira " Muscles" aussitot numéro 1 .

Aujourd'hui, ses amis sont tous ceux don't il revait petit. Tous venus d'horizons differents et touchés par la magie Jackson : Paul McCartney enregistre avec lui " The girl is mine"et "Say, say, sa" ( tilt ! tube !) ; et Steven Spileberg lui propose de preter sa voix à E.T :" Parce que c'est la star la plus proche de l'enfance que j'aie rencontrée ! "

Star et enfant, créateur prolifique et producteur exigeant, millardaire et personnage de bandes dessinées, Michael Jackson est un mélange de fragilité et de professionnalisme qui facine tout ceux qui l'approchent. Déchiré entre ses deux personnalités, il s réfugie dans la solitude .On ne lui connait ni flirt, ni liaison, pas d'amis et, quand il parle enfant, c'est pour dire qu'il voudrait en adopter. Héro" propre", il ne boit pas, ne fume pas, et n'a jamais touché aux drogues. Son seul vice : i faitl collection de dessins animés et possède tous les Walt Disney. Son héros est Peter Pan. Il s'identifie à lui et a tapissé les murs de sa chambre de posters de son idole. " La seule personne que je connaisse, raconte-t-il, qui possède plus de dessins animés que moi, c'est MaCartney. Quand nous avons travaillé ensemble, nous avons passé la moitié de notre temps à rerarder des films ! c'est un moyen d'échapper au monde réel, de se réfugier dans un mode ou tout va bien, ou il n'y a pas de problème. C'est pour ça que j'ai aimé E.T et que j'ai tellement pleuré lorsque je l'ai vu....... "

Les dessins animés et la musique. Drole de hobbies pour une star du disque, pour un " bad boy" qui hurle " Beat it" en se déhanchant.......Mais, pour Michael Jackson, c'est le seul moyen de survivre et de s'adapter à la réalité. En préservant son rÍves.


 

Haut de page...

Et pour finir, encore des photos extraite de ce mag.

 

Propos recueillis par Katherine Pancol Le 27 Janvier 1984 pour le Magazine Paris Match N°1809.
Recopié par Anne.T pour le site mjsuperstar.
Photos et illustrations: ?
Remerciement a Paris Match

Haut de page...


MJsuperstar © All Rights Reserved 2001